Chinois : les mandarins parlent-ils mandarin ?

20 janvier 2020

Ils sont fous ces Romains... heu... ces Chinois. Ils sont 1,3 milliard et parlent l’une des langues les plus compliquées qui soient. En tout cas une langue extrêmement vaste. La grammaire est très simple : ni conjonctions, ni conjugaison, ni temps. Tout se met en place grâce au contexte et au ton utilisé.

Xīnnián kuàilè = bonne année

En Occident, nous fêtons la nouvelle année le 1er janvier. Les Chinois célèbrent le nouvel an lors de la deuxième nouvelle lune qui suit le solstice d'hiver du 21 décembre. En 2020, ce jour tombe le
25 janvier : le début de l’Année du Rat ou l’an 4717 dans le calendrier chinois. Allez vous rhabiller avec votre 2020. Une histoire aussi longue vaut bien une grande richesse (linguistique) !

Chine = immense

La Chine est grande et la Muraille de Chine est longue – c’est même la construction la plus longue au monde. Ce vaste pays compte vraiment beaucoup d’habitants : environ 1,3 milliard. Ils ont des lois et des règles pour que tout soit sous contrôle. La politique de l’enfant unique est devenue une politique des deux enfants depuis 2015. Mais la loi selon laquelle vous devez régulièrement passer chez vos parents une fois qu’ils ont plus de soixante ans reste inchangée.

Chine = drôles d’habitudes

Vous avez déjà vu des virgin boy eggs à la carte d’un restaurant chinois ? Réfléchissez bien avant d’en commander ! Il s’agit d’œufs cuits dans de l’urine de jeunes garçons, un plat local d’Extrême-Orient. Les Chinois affirment que ces « œufs au pipi » sont bons pour la circulation sanguine. La santé avant tout, pas vrai ? ;-)

Chinois = 14 langues

Tous ces Chinois ont besoin d’une langue commune : le mandarin, souvent appelé « chinois ». Taratata … ce que nous appelons « chinois » n’existe pas. C’est un terme générique désignant quatorze dialectes qui peuvent différer autant que le français de l’espagnol par exemple. Mais si vous voulez réfléchir sur une base unitaire : le « chinois » est la plus grande langue au monde. Avec 1,3 milliard, les Chinois battent le numéro deux à plates coutures : l’espagnol et ses 405 millions de locuteurs natifs. L’anglais occupe la troisième place avec 355 millions de native speakers.

Chinois = facile

Blaaaague… Le chinois, c'est difficile. Chaque mot est représenté par un signe différent dans l’« alphabet ». Celui-ci compte pas moins de 80 000 symboles, dont 11 000 sont encore présents dans le mandarin moderne. Le chinois est une langue tonale : un signe a une signification totalement différente selon qu’il est prononcé sur un des quatre tons existants. Vous avez dit complexe ? Sachez toutefois que la grammaire chinoise est simple : ni conjugaison, ni conjonctions, ni pluriel. Cela compense un peu le reste. Ouf !

Chinois = bizarre

En chinois, vous avez un mot pour « demain » et « après-demain », mais aussi pour « après après-demain » et « après après après-demain ». Tout comme il y a des mots différents pour chacun des grands-parents et tous les grands-oncles et tantes. Ne dites jamais « montagne », mais choisissez le bon terme parmi une trentaine de mots – en fonction de la forme, de la taille et de la localisation. Pas de « oui » ou « non » franc en chinois, mais bien des termes beaucoup plus nuancés comme « juste », « c’est comme ça », « ce n’est pas comme ça », « je n’ai pas », etc. Et qu’ont-ils d’autre ces Chinois ? Des injures poétiques comme « melon bizarre », « œuf stupide » ou « petit-fils de tortue ». Si vous avez envie de commencer à apprendre la langue par là… :-)

ElaN vous donne le goût du chinois

Vous vous heurtez à une Muraille de Chine d’incompréhension ? Contactez ElaN. Nous avons une armée (en terre cuite) de traducteurs à votre disposition. Ils éclaireront votre lanterne pendant votre dégustation linguistique. La suggestion du chef ? Le numélo cent-qualante-quatle. :-)