Logiciel de traduction : tordons le cou à quatre mythes

25 novembre 2015
La technologie fait des miracles, tout est possible ! Et apparemment, cela vaut aussi pour les logiciels de traduction. La qualité des textes fournis par ces applications se rapproche de plus en plus de celle des traductions humaines. C'est du moins ce que beaucoup croient. Tordons le cou à quelques mythes qui ont la peau dure !
vertaalsoftware

Mythe 1 : les logiciels ne traduisent plus littéralement

À en croire certains utilisateurs, les logiciels actuels prennent en considération la multitude de registres d'une langue. C'est tout au plus une demi-vérité. Certains mots ont plusieurs sens, et les logiciels de traduction en tiennent désormais compte. Quant à savoir si « langue » se traduit par « tong » ou « taal », ce n'est que pure hypothèse ! Et, souvent, le logiciel choisit la mauvaise option.

Mythe 2 : Google Translate est de plus en plus fiable

L'application de Google est très populaire. Le nombre d'adeptes croît chaque jour. Il est vrai que de nombreuses erreurs ont été éliminées au fil des ans, mais Google Translate n'en reste pas moins faillible et peu fiable. Que pensez-vous de cette traduction obtenue par un aéroport asiatique grâce à Google Translate ? Les toilettes disposent d'un espace supplémentaire indiqué par un panneau « baby diaper exchange » (échange de couches pour bébés) au lieu de « baby diaper change ».

Vous n'êtes pas encore convaincu(e) ? L'an dernier, ElaN Languages a comparé son outil de traduction gratuit et Google Translate dans une vidéo promotionnelle. La même recette japonaise a été soumise aux deux outils. À votre avis, quel plat ont préféré les candidats ? ;-)

Mythe 3: les réactions des utilisateurs améliorent les logiciels de traduction

Le feed-back des utilisateurs permet d'améliorer l'application. Nous sommes tout à fait d'accord ! Mais croyez-nous, aucun logiciel de traduction ne sera jamais infaillible. Il est impossible qu'une machine puisse saisir toutes les nuances d'une langue. Ne faites pas confiance à un robot quand il s'agit de traduire un texte, que ce soit un texte professionnel ou un slogan ! Les logiciels de traduction constituent au mieux des aides.

Mythe 4: utiliser un deuxième programme de traduction permet d'éviter les erreurs

Certains utilisateurs sont convaincus qu'ils peuvent éviter les erreurs des logiciels de traduction. Étape 1 : soumettez le texte traduit à un autre programme de traduction. Étape 2 : vérifiez les passages où la traduction vers la langue initiale pose problème. Simple, non ? Erreur ! Certaines fautes de traduction sont faites dans les deux sens, quel que soit le logiciel de traduction.

 

Vous voulez avoir la certitude que la traduction est parfaite ? Faites appel à ElaN Languages qui travaille avec des traducteurs chevronnés ! Demandez ici une offre sans engagement !